Les hypoglycémies

Reconnaitre son hypoglycémie ! 

Le taux de glucose dans le sang, varie tout au long de la journée selon différents facteurs. Lorsque ces variations dépassent certaines valeurs et qu’elles ne sont pas traitées elles peuvent mettre votre vie en danger.

Un taux de glucose trop bas ou hypoglycémie est définie par une glycémie inférieure à 0,70g/L.

Les symptômes varient d’une personne à l’autre mais il existe des signes communs qu’il faut connaitre pour repérer rapidement si vous êtes en hypoglycémie : tremblements, anxiété, irritabilité, sueurs froides, confusion, palpitations cardiaques, faim, nausée, pâleur du visage, baisse d'Energie, somnolence, vision floue, picotements ou engourdissements dans les lèvres, la langue ou les joues, maux de têtes, trouble de la coordination, trouble du sommeil, cauchemars.[1]

Comment je peux corriger mon hypoglycémie ?

Une règle simple à retenir : la règle des « 15-15 » :

Consommez l’équivalent de 15 grammes de sucres pour augmenter votre glycémie et attendez 15 minutes puis mesurez votre glycémie.

Si la glycémie est toujours en dessous de 0,70g/L reprenez une autre portion de 15 grammes et attendez encore 15 minutes pour mesurer.

Répétez ces étapes jusqu’à ce que la glycémie soit corrigée. Attendez toujours 15 minutes pour éviter de remonter la glycémie trop brusquement et de se retrouver en hyperglycémie !

Une fois que votre glycémie est stable vous pouvez alors prendre un encas ou le repas suivant.[2]

15 grammes ça correspond à quoi au juste ? 

C’est l’équivalent d’une cuillère à soupe de sucre délayée dans de l'eau ou de confiture ou encore un demi-verre de boisson au jus ou d’une boisson gazeuse sucrée dégazéifiée ou bien un yaourt à boire sucrée.

 

Complications

 

Rechercher les causes de l’hypoglycémie ! 

Les causes de l’hypoglycémie peuvent être :

• L’excès d’insuline ou d’antidiabétiques oraux.

• Le repas : si votre avez sauté un repas ou si votre repas est pauvre en glucides.

• La consommation fréquente d’alcool à jeun

• Les effets indésirables d’autres médicaments

• L’activité physique : : trop intense ou imprévue. Très souvent en plus d’un déséquilibre entre les apports alimentaires et les doses d’insuline injectées. [1]

Les conseils :

1. Gardez toujours sur vous votre carte médicale personnelle pour contacter vos proches en cas de besoins ou pour que l’on sache que vous êtes diabétique si vous êtes inconscient ou incapable de parler en cas d’urgence. 

2. Essayez de mesurer vos glycémies de façon plus rapprochée en cas d’activité physique trop intense ou si vous avez des changements dans votre routine (nouveau traitement, nouveau mode de vie, voyage).

3. Gardez toujours à portée de main une boisson sucrée.

4. Pensez à avoir du glucagon dans votre trousse de secours

 


Références :

[1] American Diabetes Association. Medication management: understanding blood-glucose testing and control. [En ligne] consulté le : 2020, avril 20. Disponible sur : https://www.diabetes.org/diabetes/medication-management/blood-glucose-testing-and-control

[2] American Diabetes Association. Diabetes Advisor : Low blood glucose (hypoglycemia) [En ligne] consulté le : 2020, avril 05. Disponible sur : https://professional.diabetes.org/pel/low-blood-glucose-hypoglycemia-english