Les complications buccodentaires

Il existe une relation bidirectionnelle entre le diabète et la santé buccodentaire.  D’une part, le diabète est un facteur de risque de maladie parodontale du fait de la micro-angiopathie, des modifications du métabolisme du collagène et de la diminution du pH salivaire. D’autre part, l’infection parodontale détériore la qualité de vie du diabétique et contribue à l’augmentation de la morbi-mortalité surtout cardiovasculaire[1]. 

Les 3 types de lésions les plus fréquentes chez les diabétiques sont :

• La carie dentaire (destruction de l'émail de la dent par la plaque dentaire)

• La gingivite (inflammation de la gencive par dépôt de bactéries au niveau du collet de la dent)

• La parodontite (inflammation en profondeur des gencives et de l'os qui soutient la dent, entraînant la prolifération de germes le long de la racine dentaire. Les dents bougent, se déchaussent et risquent de tomber)

les dents

Dans une étude Tunisienne récente (2019[2]), 56% des diabétiques rapportaient des difficultés de mastication. Les gencives étaient saines dans 25% des cas et seuls 17% des diabétiques avaient une denture complète tandis que 8% étaient totalement édentés. Au sein des diabétiques ayant au moins une dent présente, la moitié avait une mobilité dentaire pathologique. 70% avaient du tartre et 67% présentaient ou avaient présenté une atteinte carieuse. 

 

La prévention

Il est impératif de prévenir les complications buccodentaires par :

• Une hygiène buccodentaire rigoureuse

• Un équilibre glycémique bien contrôlée

• Une alimentation saine, équilibrée non cariogène

• Un contrôle régulier (au moins semestriel) chez le dentiste

• Arrêt du tabac


Références:

[1] http://www.tunisianacadmi.org/uploads/files/ba448cfafd0531e5440ff5680b8d9fe2.pdf

[2] I.Sebai & al.- Evaluation de l’état bucco-dentaire des diabétiques. LA TUNISIE MEDICALE - 2019 ; Vol 97 (02). https://www.latunisiemedicale.com/article-medicale-tunisie_3505_fr