L'hyperglycémie

Hyperglycémie = Glycémie élevée. Elle se produit lorsque le corps a trop peu d'insuline ou lorsque le corps ne peut pas utiliser l'insuline correctement.

Pourquoi l'hyperglycémie ?

Plusieurs facteurs peuvent provoquer une hyperglycémie :

• Diabète type 1 : vous n’avez pas injecté la bonne dose d’insuline qui doit s’adapter à votre vie au quotidien et aux éventuelles maladies ou phénomène intercurrent.

• Diabète type 2 : 

o L’insuline que vous secrétez n’est pas efficace pour faire pénétrer le « sucre » dans les cellules.

o Votre traitement oral n’est pas bien adapté 

o Vous avez mangé des quantité plus importantes que vos besoins de glucides 

o Votre repas était trop gras.

o Vous ne bougez pas suffisamment pour brûler vos calories

o Vous avez une maladie infectieuse ou inflammatoire (grippe, rage de dent, mycose vaginale, ongle incarné…) 

o Vous êtes stressés et n’arrivez pas à gérer votre stress ni vous relaxer

o Vous avez peut-être le phénomène de l'aube (une poussée d'hormones que le corps produit quotidiennement vers 4 h du matin à 5 h du matin) entraînant une hyperglycémie matinale

 

Quels sont les symptômes de l'hyperglycémie ?

Les signes et symptômes sont les suivants :

Polyurie = uriner fréquemment 

Polydipsie = boire fréquemment car sensation de soif intense

Ces deux signes s’expliquent par le fait que l’élévation du taux de sucre dans le sang va s’accompagner d’une fuite de ce sucre par les urines (présence de sucre dans les urines = glycosurie). Ceci va augmenter la fréquence des urines et entraîner une déshydratation augmentant la soif.

Dans les cas graves, les lipides vont prendre le relai pour fournir l’énergie au corps et produire des corps cétoniques retrouvés dans les urines. Malheureusement, le corps ne peut pas libérer toutes les cétones et elles s'accumulent dans votre sang, ce qui peut entraîner une acidocétose.

L’auto-surveillance est le meilleur moyen de contrôler votre glycémie. Demandez à votre médecin à quelle fréquence vous devriez la vérifier. Avec votre médecin, établissez vos objectifs glycémiques pour éviter les problèmes associés aux fluctuations glycémiques extrêmes : hyperglycémie et hypoglycémie.

Comment traiter l'hyperglycémie ?

Normalement une activité physique régulière couplée à une alimentation équilibrée prévient l’hyperglycémie. 

• Vous pouvez penser à faire de l’exercice devant la constatation d’une hyperglycémie mais Attention si votre glycémie est supérieure à 2,4 g/l avec présence de corps cétoniques dans les urines, il est interdit de pratiquer de l’exercice physique. Faire de l'exercice en présence de corps cétoniques peut augmenter encore plus votre taux de sucre dans le sang. 

• Buvez beaucoup d’eau, relaxez-vous.

• Vérifiez votre équilibre alimentaire et si nécessaire réduire la quantité de nourriture que vous mangez, pas uniquement les glucides mais aussi les lipides et protides s’ils sont en excès. 

• Pensez au sevrage tabagique. La nicotine semble exercer un effet toxique direct au niveau du pancréas et des récepteurs à l’insuline et induit une hyperglycémie et une résistance à l’insuline [1]. 

• Peut-être que votre médecin sera obligé de modifier votre traitement si l’équilibre n’est pas atteint. 

• Si vous êtes sous insuline et uniquement après avis médical, vous pouvez vous injecter une dose d’insuline correctrice. Cette manœuvre est surtout utile en cas d’insulinothérapie fonctionnelle. 

 

Quel est le risque d’une hyperglycémie non traitée

Le risque majeur 

• à court terme est l’accumulation des corps cétoniques et le développement de l’acidocétose qui met votre vie en danger et nécessite un traitement immédiat

• à long terme ce sont toutes les complications macro et microangiopathiques

 


Références :

[1] Clair, C., Cornuz, J., Berlin, I. (2011). 'Tabagisme, obésité et diabète : une interaction cliniquement importante', Rev Med Suisse 2011; volume -3. no. 319, 2338 – 2342. https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2011/revue-medicale-suisse-319/tabagisme-obesite-et-diabete-une-interaction-cliniquement-importante#tab=tab-references